Eugène Boudin (1824-1898)

Un ciel immense, tumultueux, une mer en lames de blanc et de bleu, des voiles posées, vibrantes, cette sensation du vent qui souffle…
L’impressionnisme avant l’heure ?
Oui.
Rappelons que c’est Eugène Boudin qui appris à Monet à peindre à sa manière alors qu’il n’était encore qu’un caricaturiste débutant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *