La reine des pommes par Chester Himes

Ah, enfin du bouquin qui déménage !
Voilà qui change du « Coco » qui appelle « Lolotte » patronné par la Mère Claude ça rote pas haut (Voir article « mes lectures » précédent).
Des histoires de noirs et de noires, parfois de noirs déguisés en noires, parfois de noirs déguisés en sœurs de la charité (C’est dire), burlesques, dantesques, délirantes.
Ça fonce, ça n’a peur de rien, même pas du lecteur, du suspens, de l’action à chaque page et ce monde en noirs et blancs tout à fait étonnant.
Tout à fait détonnant.
J’adore !
Il faut dire que Chester Himes est lui même noir et qu’il est né à une époque plutôt galère dans un état qui ne l’est pas moins, le Missouri.
Argh !
J’ai été voir vite fait sa bio. Il n’a pu publier correctement qu’une fois arrivé en France (Pour une fois qu’on fait un truc bien dans ce pays) avec son premier roman que je vous conseille, celui-là justement.
Mais « Couché dans le pain » que j’avais lu précédemment est bien aussi.
J’en ai un autre dans ma collection « à lire », je me le garde comme un bon chocolat bien bon et je vous en reparlerai.
Oups ! Pas trop certain de cette image !
Tant pis.
Lisez « La reine des pommes », lisez « Couché dans le pain ».
Des bouquins comme ça, vous n’en croiserez pas beaucoup.
C’est un grand (Physiquement) et un gros (Moralement) lecteur blanc qui vous le dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *