Le Chat (dernière partie)

Expirer longuement.
Une sale soirée. Heureusement qu’il a eu du doigté, de la présence d’esprit.
Il se ressert. Son pouls redescend à cent vingt cinq.
Ouf !
Il appellera Samantha demain. Ce soir, il ne se sent pas le courage de larguer une poufiasse. Deux catastrophes dans une seule soirée, c’est assez. Une main déchirée, un chat jeté du haut de son balcon, cela lui suffit.
Une pensée.
Trois mois ?
Comment a-t-il pu supporter si longtemps cette gonzesse niaise, aux goûts de chiottes, affublée de seins monstrueux ? Lui qui n’aime que les seins petits, fermes, sur des filles filiformes.
Une vache, voilà ce que c’est que Samantha, une vache à gros pis.
Demain.
Il boit une gorgée. Ce soir, il va d’abord commencer par nettoyer puis se faire un film-cul en se bourrant un peu la gueule. Seul, en tête à tête avec lui-même. En bonne compagnie.
La porte de la salle de bain s’ouvre, il en reste bouche béante.
Samantha.
Dévêtue d’une simple serviette de bain blanche, toujours aussi blonde, toujours aussi pulpeuse, elle lui sourit.
Hallucination ?
Il se frotte les yeux, elle est toujours là.

‒ Qu’est-ce que tu fais dans mon appart’ ?

‒ Eh bien, tu vois, comme notre relation commence à trouver son allure de croisière, je m’invite chez toi pour tenter une cohabitation fructueuse.

AAARGH !

‒ Comment es-tu entrée ?

‒ Tu sais que ton concierge est un amour.

Elle s’approche, lui pose un baiser sur le nez, repart en oubliant sa  serviette. Il ne peut s’empêcher d’admirer le dos, le postérieur qu’elle a somptueux, il faut bien l’admettre.
Tant pis, il fera contre mauvaise fortune bon cœur, provisoirement.

‒ Tu me sers un whisky, je vais enfiler une tenue… qui devrait te plaire.

Elle disparait, il se penche vers le bar pour récupérer un verre.
Un visage, très Marylin, reparait au chambranle de la porte.

‒ A ce propos, tu veux bien donner une soucoupe de lait à Lucifer, mon chat, il doit trainer quelque part par là.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *