Venise

Annabelle voulait aller à Venise…
Je lui ai dit : « T’as vu ces masques, ces clowns, c’est le Carnaval tous les jours ici, et avec cette pluie, les inondations, Venise c’est n’importe où, c’est chez n’importe qui, c’est chez nous.
Alors on est resté à la maison.
Et, franchement, je n’ai pas regretté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *