Gribouillis du jeudi

Lorsque mon carnet de croquis est à bout, à bout de souffle, à bout de page, je récupère un morceau de carton qui trainait et voici le résultat.
L’homme qui dessine sur tout, tout le temps… (sourire)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.